Films et spectacles

23 posts

Potiche

de Barillet et Grédy Une femme se réveille ! Suzanne Pujol est la femme soumise d’un riche industriel, aussi désagréable avec sa famille qu’avec ses ouvriers. Elle n’a pour toute occupation que ses rosiers, son jogging, ses poèmes et ses bonnes oeuvres. Même au sein de sa famille, elle joue le rôle de ‘Potiche’ : son fils joue les contestataires et sa fille ne songe qu’aux dividendes qui peuvent lui venir de l’affaire paternelle. Mais voilà qu’à la suite d’une grève dans l’entreprise, Suzanne prend la place de son époux, désavoué par son personnel. Elle se révèle alors être une femme de tête et d’action ce qui ne va pas sans provoquer la rébellion de son mari et de son ancien amant, le député communiste Maurice Babin… Barillet et Grédy forment l’équipe la plus solide du théâtre de boulevard, ‘Potiche’ est une démonstration de leur brio habituel. Ils ont le talent d’amuseurs. Ils se montrent experts dans l’art de se servir de l’actualité et des dernières modes au moment de l’écriture, cette fois, ils ont incorporé l’élément politique dans leur comédie. Les auteurs ont un oeil aigu pour observer les faiblesses humaines et un don rare pour esquisser des traits de caractère mordants. Ils font passer plus d’une vérité dans un rire, et leur dialogue est brillant de bout en bout de la pièce, les répliques spirituelles alternant avec les rebondissements burlesques… Mise en scène : Nathalie Uffner Avec : Bruno Georis, Bernard Sens, Cécile Florin, Marie Braam et William […]

Paroles de Fric

de Ray Cooney Imbroglio majuscule  : la reprise ! ‘Ramasser n’est pas voler’, mais ramasser de l’argent volé, c’est risqué, très risqué… Spécialiste du grain de sable qui fait tout dérailler et du désordre généralisé, Ray Cooney impose à un pauvre comptable l’utilisation abusive du mensonge. D’engrenage en engrenage, le vaudeville peut faire claquer les portes, tressauter la réalité et courir tout le monde… Mise en scène : Martine Willequet Avec : Pierre Pigeolet, Catherine Claeys, Pascal Racan, Bruno Georis, Jean-Louis Leclercq, David Leclercq et Jonas Claessens Une création et production du Théâtre des Galeries (2015)   PRESSE  

Constellations

de Nick Payne Une histoire d’amour. Des possibilités infinies… « Constellations » parle du libre arbitre et des relations humaines, de la théorie quantique des multi-univers, de l’amour et du miel… La pièce explore de façon ludique et jubilatoire les multiples variations de la vie d’un couple, depuis leur rencontre lors d’un barbecue, jusqu’aux ultimes choix de vie et de mort, en passant par une demande en mariage ou un cours de danse de salon… « Un spectacle léger et grave qui fait la part belle aux mystères de l’univers et qui laisse toute la place au jeu d’acteurs précis de Marie-Paule Kumps et Bernard Cogniaux » En janvier 2012, « Constellations » est créée au Royal Court (Londres) avec Rafe Spall et Sally Hawkins. Elle est couronnée meilleure pièce de l’année par le London Evening Standard et encensée par la critique. Elle se joue actuellement à New-York. Mise en scène : Pietro Pizzuti Avec : Bernard Cogniaux, Marie-Paule Kumps Photos : Andrea Messana Une coproduction du théâtre de Namur et du Théâtre Le Public (2015)     PRESSE

Finement joué

de Bernard Cogniaux Une comédie « pur jus » pour les 20 ans du Théâtre Le Public ! Imaginons… Si un hôtelier décidait, sur un coup de tête et de déprime, de fermer son hôtel pour prendre quelques jours de vacances, ou pour s’arrêter… Si cet hôtelier se retrouvait contraint de rester dans son hôtel en se faisant passer pour un client… Mais si certains clients se faisaient passer également pour ce qu’ils ne sont pas ? Et si de mensonges en dissimulations, de quiproquos en malentendus, il devenait à la fois de plus en plus difficile de faire marche arrière, et de plus en plus impossible de rester crédible dans ses inventions ? Mise en scène : Bernard Cogniaux Avec : Patricia Ide, Cathy Grosjean, Michel Kacenelenbogen, , Claude Semal et Olivier Darimont Une création du Théâtre le Public (2013)     PRESSE   Finement joué MICHÈLE FRICHE Le Public a 20 ans et ne se prend pas au sérieux, mais prend tout très à cœur ! On a une folle envie de tout mettre à l’envers, sens dessus dessous, et de s’en réjouir » : c’est signé Patricia Ide et Michel Kacenelenbogen, les patrons du Théâtre Le Public. Ils ont confié à Bernard Cogniaux l’écriture et la mise en scène d’un spectacle anniversaire, taillé sur mesure en forme de vaudeville loufoque : Finement joué ! On se lèche donc les babines ! S’il dérouille régulièrement vos zygomatiques et s’il recèle de jouissifs jeux de mot presque impossible à écrire (mais à entendre), source de quiproquos gros comme des […]

Madame Marguerite

de Roberto Athayde   Attention, la revoilà ! Prenez vos cahiers, mettez votre chaise sur ses quatre pieds et accrochez-vous. Madame Marguerite déboule à nouveau au théâtre pour nous préparer, élèves innocents que nous sommes, à affronter la dure, si dure, réalité de la vie. Elle tient sincèrement à nous offrir « la poésie du monde à aimer », comme un ange de bonne volonté. Mais démon l’instant d’après, elle assène avec fracas que « la vie est une connerie » ! Dans ses leçons cyniques, comiques ou tragiques de l’existence, l’enseignante effrontée en profite pour glisser quelques vérités bien acérées sur notre quotidien ! Théâtralement névrosée et du coup incroyablement drôle dans ses contradictions et ses excès, Madame Marguerite est le fantasme du prof qu’on aurait bien voulu croiser une fois dans sa vie de lycéen. La pièce a été jouée pendant plus de dix ans par Annie Girardot. La première mise en scène de cette pièce au Public a eu lieu en 1994, par Thierry Salmon avec Anne Marev. Aujourd’hui, après l’avoir elle-même mise en scène dans son spectacle « Pas d’inquiétude », Marie-Paule Kumps est dirigée dans un magnifique rôle à la mesure de son talent par l’incroyable humoriste Virginie Hocq pour une leçon comme vous en rêviez ! Mise en scène : Virginie Hocq Avec : Marie-Paule Kumps Création du théâtre Le Public (septembre 2013)